Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour
Présentement exposée en salle
James Pradier

Sappho debout

Artiste(s)

James Pradier
Genève 1790 – Bougival (France) 1852

Titre

Sappho debout

Date

1848

Matériaux

Bronze argenté

Dimensions

44,7 x 22 x 20 cm (sans socle)

Fondeur

Fonte Victor Paillard, Paris

Crédits

Achat, legs Horsley et Annie Townsend, inv. 1985.1

Collection

Art occidental

« Déesse, viens encore aujourd’hui, délivre-moi de mes cruels tourments, accomplis les vœux de mon cœur, ne me refuse pas ton puissant secours », telle est la supplique de Sapho, amoureuse éconduite, à Aphrodite. Appuyée sur une colonne votive auprès de laquelle elle vient de faire une libation désespérée à la déesse de l’Amour, la poétesse grecque médite sur son proche suicide du haut du rocher de Leucate. Amante tragique plus que femme de lettres et courtisane, c’est ainsi que l’époque romantique aime la voir. Au Salon de 1848 où figure le modèle, le poète et critique Théophile Gautier s’enthousiasme : « [elle] pourrait passer pour une des œuvres du beau temps de l’art grec ou romain. » Pradier excelle dans ce style mi-classique, mi-romantique, toujours voluptueux. Il multiplie les figurines gracieuses, voire érotiques, modèles qu’il vend aux nombreux éditeurs en cette époque de statuomanie.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.