Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour
Présentement exposée en salle

Ibis funéraire (mijoa)

Lieu

MADAGASCAR, CÔTE OCCIDENTALE

Culture

Sakalava

Titre

Ibis funéraire (mijoa)

Date

Début 20e s.

Matériaux

Bois

Dimensions

66 x 15,5 x 15,8 cm

Crédits

Don de Paul et Leslie Benjamin, inv. 2015.252

Collection

Archéologie et cultures du monde

Chez les Sakalava, le tombeau donne au défunt sa place dans le mouvement du cosmos. Sa forme, son emplacement et son ornementation désignent le statut de l’ancêtre et donc de sa descendance. Sa restauration et modernisation à intervalles réguliers favorisent une évolution de la sculpture funéraire. Celle-ci atteint d’ailleurs son apogée au vingtième siècle, la conquête française du Royaume de Menabe ayant entraîné une démocratisation de la construction des tombeaux sculptés. Les oiseaux seraient la première forme figurative introduite dans la sculpture funéraire. Il s’agit d’une matérialisation du thème très ancien de l’oiseau comme lien entre le monde des vivants et des morts, ici sous la forme d’un ibis (mijoa) reconnaissable à son bec long et pointu.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.