Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour
Kenojuak Ashevak

Hibou de mer

Artiste(s)

Kenojuak Ashevak
Campement d'Ikirasak (Nunavut) 1927 – Cape Dorset (Nunavut) 2013Active à Cape Dorset

Titre

Hibou de mer

Date

1977

Matériaux

Gravure sur pierre, 53/200

Dimensions

56 x 71,2 cm

Éditeur

Graveur : Timothy Ottochie (1904-1982)

Crédits

Don de l'Imperial Tobacco Canada Limitée, inv. 2012.18

Collection

Arts graphiques

IN MEMORIAM


Kenojuak fut la première femme à pratiquer le dessin à Cape Dorset à la fin des années 1950, avant même d'habiter avec son mari dans ce village. Presque tout de suite, elle a fait sensation grâce à la publication de la collection d'estampes 1959 de Cape Dorset. Son Lapin qui mange des algues (1959) et son Hibou enchanté (1960) sont devenus des icônes de l'art inuit. Et sa notoriété n'a fait que s'accroître après la parution en 1962 du documentaire que lui consacrait l'Office national du film. Kenojuak a travaillé comme artiste jusqu'à la fin de sa vie et pratiquement toutes les collections annuelles d'estampes de Cape Dorset contiennent des œuvres d'elle.


Les estampes de Kenojuak sont des images emblématiques. Elle était réputée pour dessiner avec une incroyable assurance, et il était vraiment remarquable de la voir en action, tracer les élégantes sinuosités du plumage de ses oiseaux. Chez elle, le sens de la composition – et en particulier la maîtrise de l'équilibre entre espace positif et espace négatif – semblaient tout à fait instinctifs. Bien que son style personnel et son choix de sujets aient considérablement évolué avec le temps, Kenojuak n'abandonna jamais ses chers oiseaux.


Hibou de mer fait partie d'un portefeuille sur l'art esquimau commandé en 1976 à des artistes de Cape Dorset pour le World Wildlife Fund. Destinées à être vendues partout dans le monde afin d'amasser de l'argent pour ce fonds, les estampes ont fait l'objet d'un grand tirage. Le lancement a eu lieu au Musée des beaux-arts de l'Ontario, ainsi qu'à Washington, Paris, La Haye et Londres en 1977. Hibou de mer est un exemple typique du style plus « symétrique » que Kenojuak a adopté au début des années 1960 et plus ou moins conservé tout au long des années 1970. Beaucoup de ses dessins et estampes de cette période représentent un oiseau ou un visage de femme, où les formes évoquant le plumage ou le feuillage rayonnent à partir du centre. Parfois, les oiseaux de Kenojuak peuvent paraître passablement naturalistes, mais ici, l'artiste a laissé son crayon « flâner sur le dessin ». Kenojuak ne s'est jamais aventurée dans l'art dit animalier; toujours, chez elle, c'est le goût pour le style flamboyant qui a primé.

© Reproduced with the permission of Dorset Fine Arts

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.