Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour
Présentement exposée en salle
Eugène Isabey

Après le duel

Artiste(s)

Eugène Isabey
Paris 1803 – Montévrain (France) 1886

Titre

Après le duel

Date

1875 (?)

Matériaux

Huile sur bois

Dimensions

40,7 x 32,5 cm

Crédits

Don de Philippe et Michèle Stora, inv. 2012.212

Collection

Art occidental

Ce tableau pittoresque est typique d'un certain romantisme historique. La nostalgie d’un passé révolu alimente un penchant pour l’Ancien Régime chevaleresque. Les romans de cape et d’épée d’Alexandre Dumas père lancent la vogue du dix-septième siècle. En 1844, le succès des Trois Mousquetaires est tel que Dumas l’adapte pour le théâtre. Deux romans suivront pour former la trilogie : Vingt ans après et Le Vicomte de Bragelonne.


Peint après la chute du Second Empire par un artiste célébré qui a plus de soixante-dix ans, cette œuvre s’inscrit dans sa production tardive de scènes de vengeance, duels, assassinats, guet-apens et coup d’épée, avec une prédilection pour certains épisodes de l’Inquisition et des guerres de Religion — en particulier la Saint-Barthélemy. Dans cette mise en scène théâtrale, située au pied d’une poterne du Mont-Saint-Michel, Isabey multiplie des effets de scène romantiques : perspective en fuite de l’escalier; lumière en diagonale dramatique de la lune; dans la pénombre trouée par la lueur d’une lanterne rougie, on devine la statue d'une Vierge dans un oratoire. La composition explique immédiatement la tragédie : le meurtre avec la fuite de l'assassin et la découverte du corps par sa famille éplorée.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.