Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour
John Flaxman

Œdipe et ses filles

Artiste(s)

John Flaxman
York (Angleterre) 1755 – Londres 1826

Titre

Œdipe et ses filles

Date

Vers 1803

Matériaux

Plume et encre, lavis d'encre

Dimensions

18,6 x 24,6 cm

Crédits

Don de Susan Watterson, inv. 2012.189

Collection

Arts graphiques

John Flaxman est l’un des artistes les plus influents du néoclassicisme et le plus célèbre sculpteur anglais. Il réalise des monuments dans tout le royaume, notamment à la cathédrale Saint-Paul et à l’abbaye de Westminster. Dès le début du XIXe siècle, ses dessins deviennent des exemples, qui illustrent même les manuels scolaires anglais. Son style influence les artistes de toute l’Europe – y compris William Blake, un ami intime depuis sa jeunesse avec qui il partage une quête spirituelle profonde –, Géricault, Goya et le jeune Ingres, de même que les artistes allemands Runge et Overbeck. Son œuvre inspire, plus d’un siècle plus tard, des artistes tels Picasso et Matisse. Notre dessin est une illustration d’Œdipe à Colone, second volet de la trilogie dramatique de Sophocle. Œdipe est assis au centre, rejeté par les villageois de Colone après son mariage tragique et involontaire à sa propre mère Jocaste, qui s’est pendue en apprenant la vérité. Après s’être crevé les yeux, Œdipe s’assoit, entouré de ses deux filles dévouées, Ismène et Antigone.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.