Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour
Présentement exposée en salle
Jean-Joseph Marie Carriès

L'homme au grelot, dit Le bouffon désespéré

Artiste(s)

Jean-Joseph Marie Carriès
Lyon 1855 – Paris 1894

Titre

L'homme au grelot, dit Le bouffon désespéré

Date

1892

Matériaux

Grès émaillé

Dimensions

31,5 x 37 x 30,5 cm

Crédits

Achat en mémoire de Patrice Bellanger, fonds de la Campagne du Musée 1988-1993, inv. 2014.59

Collection

Art occidental

Préférant l’école de la rue aux académies, Carriès puise aux sources de la cour des Miracles qui abrite son premier atelier de misère. L’artiste est inspiré par la littérature entre le romantisme des gueux gothiques d’un Hugo et le naturalisme des exclus du monde moderne d’un Zola. Dans la mouvance du symbolisme, le motif de la tête coupée hante Carriès, rappelant les chefs de martyrs comme saint Jean-Baptiste sacrifié. La figure du saltimbanque, du bouffon, de l’arlequin, du Pierrot ou du clown est un double traité sur le mode de l’ironie douloureuse. Après sa découverte des grès japonais à l’Exposition universelle de 1878, Carriès se passionne pour ce « mâle de la porcelaine » qui a la dureté de la pierre. Ce pionnier figure comme la symbiose de l’artiste-artisan, idéal de la nouvelle modernité.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.