Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour
Présentement exposée en salle

Jarre funéraire, dite jarre « cocon »

Lieu

CHINE

Période

Dynastie des Han de l'Ouest (206 AEC-9 EC)

Titre

Jarre funéraire, dite jarre « cocon »

Matériaux

Terre cuite, décor peint

Dimensions

29 x 33 x 22 cm

Crédits

Don de Georges Francon et Jacques Rivest, inv. 2014.177

Collection

Archéologie et cultures du monde

Ce style éphémère de vase funéraire – il n’a été produit qu’entre la fin de l’époque des Royaumes combattants et la dynastie des Han de l’Ouest, du quatrième au premier siècle avant notre ère – a peut-être été inspiré par des prototypes en matières naturelles (cuir ou tissu) associées à des peuples nomades vivant dans les marches de la Chine métropolitaine. Si les bandes verticales font penser à des sangles de cuir, le motif de « souffles de nuages » (yunqi) évoque les royaumes célestes du paradis immortel taoïste.


Vu sa forme de cocon, ce vase pourrait-il être lié aux rituels associés à la sériculture ? L’industrie de la soie, qui remonte au troisième millénaire avant notre ère, constituait une importante source de revenus pour l’économie chinoise sous les Han, ce tissu servant souvent de monnaie d’échange dans le commerce et la diplomatie. L’élevage des vers à soie étant difficile et entouré de secret, il a donné naissance à nombre de superstitions. Ce type de céramique servait peut-être de symbole funéraire de cette importante pratique ainsi que de signe implicite de richesse.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.