Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour
Présentement exposée en salle
Majida Khattari

Tornade
De la série « Luxe, désordre, volupté »

Artiste(s)

Majida Khattari
Née à Erfoud (Maroc) en 1966

Titre

Tornade
De la série « Luxe, désordre, volupté »

Date

2012-2013

Matériaux

Impression à jet d’encre, 2/3

Dimensions

120,1 x 179,9 cm

Crédits

Achat, fonds de l'honorable Charles Lapointe, C.P., inv. 2014.165

Collection

Arts graphiques

Cette photographie fait référence à la peinture orientaliste en remettant en scène La mort de Sardanapale (1827) du peintre romantique français Eugène Delacroix. Utilisant des moyens d’expression contemporains pour évoquer l’orientalisme par l’entremise de l’esthétique et du sujet, Majida Khattari ne rejette pas la tradition artistique, mais la conçoit plutôt comme le point de départ de la création d’une nouvelle manière de représenter les imbroglios coloniaux actuels. Pourtant, la photographie de Khattari attire l’attention sur la façon dont, dans le passé, les artistes orientalistes tels que Benjamin-Constant montraient souvent les femmes comme des objets ambigus plutôt que comme des sujets individualisés. En tant qu’accessoires picturaux, les corps féminins sont déformés sous le chaos du tissu dont ils sont drapés, métaphore possible de la manière dont l’orientalisme a voilé les réalités qu’il prétendait représenter.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.