Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour
Louis-Philippe Hébert

Fleur des bois

Artiste(s)

Louis-Philippe Hébert
Sainte-Sophie-d'Halifax (Québec) 1850 – Westmount (Québec) 1917

Titre

Fleur des bois

Date

1897

Matériaux

Bronze

Dimensions

53,3 x 39,8 x 16,5 cm

Fondeur

Fonte R. Hohwiller, Paris

Crédits

Don à la mémoire de Michel Moreault, inv. 2018.415

Collection

Art québécois et canadien

Fleur des bois est l’une de trois statuettes de bronze appartenant à un corpus qui, à l’époque, est inégalé au Québec comme au Canada. Ces représentations de la femme autochtone n’échappent pas aux stéréotypes. La pose académique laisse deviner le modèle d’atelier d’après lequel Hébert a travaillé – modèle qui cela va de soi n’est pas d’origine autochtone. Fidèle à son époque et à ses mentalités, tributaire des ressources historiques et littéraires à sa disposition, l’artiste prête à son modèle les traits d’une séductrice, ce qui aujourd’hui serait impensable. Ici, Hébert s’est inspiré du poème intitulé La fille des bois de Gonzalve Desaulniers, journaliste, poète, avocat et juge. L’inscription du vers « Car son cœur fut pris par un guerrier blanc » sur la plinthe de la sculpture contribue au romantisme, voire à l’érotisme du sujet.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.