Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour
Henri Hébert

(À l’amie Coco) Nu féminin debout, de dos, aux chaussures

Artiste(s)

Henri Hébert
Montréal 1884 – Montréal 1950

Titre

(À l’amie Coco) Nu féminin debout, de dos, aux chaussures

Date

1927

Matériaux

Fusain, sanguine

Dimensions

31,8 x 23,8 cm

Crédits

Don de Jean-Marie Saint-Georges, inv. 2018.420

Collection

Arts graphiques

Henri Hébert acquiert sa formation artistique en alternance entre Paris et Montréal. De 1896 à 1898, il étudie d’abord avec Edmond Dyonnet au Conseil des Arts et Manufactures de Montréal. Il poursuit sa formation à Paris, d’abord à l’École du soir de la Ville de Paris, de 1898 à 1902, et de 1900 à 1902 à l’École des Arts Décoratifs. De retour à Montréal en 1902, il est l’élève de Brymner à l’Art Association of Montreal jusqu’en 1904, avant de terminer sa formation artistique en 1908 à l’École des Beaux-Arts de Paris sous la direction de Gabriel-Jules Thomas et Jean Antoine Injalbert.


Dans cet élégant dessin, le contrapposto du modèle, accentué par le bras droit qui cache son sein, souligne les lignes courbes du corps. Les chaussures Mary Jane, très à la mode dans les années 1920, contribuent à érotiser le sujet. La femme résolument moderne qui a servi de modèle est Corinne Dupuis-Maillet, « Coco » pour les intimes, la fille du président des magasins Dupuis Frères et l’épouse de Roger Maillet, fondateur de la tribu des Casoars. Elle est aussi musicienne, peintre, comédienne, journaliste et éditrice. Certaines de ses œuvres sont signées Rhobena Dippy et Colin-Martel.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.