Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour
Présentement exposée en salle
Henry de Triqueti

Aiguière des mères israélites

Artiste(s)

Henry de Triqueti
Conflans-sur-Loing (France) 1803 – Paris 1874

Titre

Aiguière des mères israélites

Date

1835

Matériaux

Bronze

Dimensions

39,1 x 18 x 15,3 cm

Crédits

Achat, don de Dominique Joyal, inv. 2018.357

Collection

Art occidental

Réalisée par Henry de Triqueti, un artiste rare et précieux, cette aiguière de bronze est un chef-d’œuvre de la sculpture romantique française. Commandée par le politicien et historien Adolphe Thiers, alors ministre du roi Louis-Philippe, elle était peut-être destinée à être offerte en présent.


L’iconographie de la pièce célèbre certaines des principales figures maternelles du peuple juif évoquées dans la Bible : sur l’anse, la mère de Moïse dépose son enfant dans le Nil. Sur le devant de la panse, Rachel étreint ses deux fils, Joseph et Benjamin. Sur les côtés sont représentées les deux compagnes d’Abraham : son épouse, Sarah, embrasse devant lui leur fils Isaac, sauvé du sacrifice; sa servante, Agar, et son fils Ismaël, sont secourus par l’Ange dans le désert. La partie inférieure déploie un bas-relief illustrant le massacre des Innocents.


Triqueti développe un style fortement influencé par la Renaissance italienne, pour composer un objet à la rencontre, toute romantique, de la sculpture et des arts décoratifs.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.