Skip to contentSkip to navigation
Devenez Membre
Voir l'horaire de la journée
Visitez le MBAM gratuitement en devenant Membre
En savoir plus
Retour
Présentement exposée en salle
Valentin de Boulogne (Le Valentin)

Le Sacrifice d'Abraham

Artiste(s)

Valentin de Boulogne (Le Valentin)
Coulommiers-en-Brie (France) 1591 – Rome 1632

Titre

Le Sacrifice d'Abraham

Date

Vers 1630-1632

Matériaux

Huile sur toile (inachevé)

Dimensions

149,2 x 186,1 cm

Crédits

Don de Lord Strathcona et de la famille, inv. 1927.446

Collection

Art occidental

La restauration de ce tableau a été réalisée dans le cadre du Bank of America Merrill Lynch Art Conservation Project

Cette œuvre majeure a appartenu au cardinal Ascanio Filomarino, qui devint un personnage important à Rome et fut nommé archevêque de Naples. Filomarino était sensible aux tendances les plus novatrices de la peinture romaine comme ici avec le caravagisme. Il possédait douze Simon Vouet, des peintures d’Annibal Carrache, du Dominiquin, de Giovanni Lanfranco et de Guido Reni, en plus de cette toile. Valentin transforme l’œuvre théâtrale exécutée par le Caravage sur le même thème (Florence, musée des Offices), où Isaac hurle tandis qu’un ange entre précipitamment pour arrêter la main du farouche Abraham, en une image poignante où l’enfant se résigne à subir l’acte atroce que son père est charitablement empêché d’accomplir par un ange descendu vers lui. Pour les chrétiens comme le cardinal Filomarino, l’acceptation par Abraham du sacrifice de son fils bien-aimé préfigurait celle de Dieu de sacrifier son fils Jésus. Cette peinture, l’une des trois œuvres restées inachevées à la mort de l’artiste, date d’environ 1631.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.