Publié le :

Création d’un comité provincial dédié à la médiation numérique au MBAM

Afin de tirer profit du numérique et d’ouvrir l’espace muséal au plus grand nombre, les musées se doivent d’innover et d’offrir de nouvelles expériences technologiques. Le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) prend les devants avec la mise en œuvre d’un tout premier comité provincial dédié à l’exploration et à l’innovation en médiation culturelle numérique.

Pavant la voie à un grand chantier de recherche, celui-ci se compose de chercheurs universitaires, d’experts du domaine des technologies et de professionnels du milieu muséal québécois :

  • Thomas Bastien, directeur de l’éducation et du mieux-être, MBAM
  • Ana-Laura Baz, chef du Service de l’engagement numérique, Musée de la civilisation
  • Charlène Bélanger, responsable des programmes éducatifs – Médiation numérique, MBAM
  • Mathieu Ferland, directeur et producteur sénior – Développement des affaires, Ubisoft Montréal
  • Marie-Claude Larouche, professeure – Département des sciences de l’éducation, UQTR
  • Katia Macias-Valadez, directrice des communications, Société des musées du Québec
  • Joëlle Pineau, professeure-chercheuse – Laboratoire sur le raisonnement et l’apprentissage, Université McGill
  • Rebecca Rouleau, chef du développement numérique, MBAM
  • Valérie Therrien, directrice générale, Musée Pop
  • Vivek Venkatesh, professeur associé – Département de l’éducation artistique, Université Concordia
  • Thibault Zimmer, chargé de projets – Ressources pédagogiques, MBAM

Le Lab numérique
Dans le cadre de la mesure 115 du Plan culturel numérique du Québec, le MBAM a été chargé de mettre en place un incubateur de médiation muséale collectif. La création du comité a donc donné lieu à celle du Lab : un espace permanent ayant pour mandat de réinventer le rapport du musée au numérique en plaçant le visiteur au cœur de l’innovation technologique. Mobilisant un vaste réseau de partenaires, il suscitera des collaborations et des explorations permettant d’imaginer et de cocréer de nouvelles formes de médiation numérique muséale.

Accessible à l’ensemble des musées québécois, aux chercheurs universitaires et aux partenaires technologiques, le Lab numérique consiste en un lieu démocratique axé sur la découverte. Il se fait aussi espace de diffusion et de cocréation pour les visiteurs, qui pourront y générer des contenus. Les outils numériques mis à leur disposition révolutionneront leur expérience au Musée.

Concrètement, le Lab aidera les institutions culturelles québécoises à mieux comprendre le numérique dans l’objectif d’offrir à leurs publics de nouvelles expériences répondant à leurs attentes.

Remerciements
L’Atelier international d’éducation et d’art-thérapie Michel de la Chenelière n’aurait pu voir le jour sans le généreux soutien de la Fondation de la Chenelière.
Le Lab numérique est un projet financé par le ministère de la Culture et des Communications du Québec dans le contexte de la mise en œuvre de la mesure 115 du Plan culturel numérique du Québec.

Photo : Jean-François Brière