Skip to contentSkip to navigation
Publié le 25 May 2023

Anne-Marie St-Jean Aubre nommée conservatrice de l'art québécois et canadien contemporain au MBAM

Anne-Marie St-Jean Aubre. Photo MBAM, Jean-François Brière

Le MBAM annonce la nomination d’Anne-Marie St-Jean Aubre au poste de conservatrice de l’art québécois et canadien contemporain (1945 à aujourd’hui), titulaire de la Chaire Gail et Stephen A. Jarislowsky du MBAM. Elle entrera en fonction le 12 juin prochain.

Sous la supervision de Mary-Dailey Desmarais, conservatrice en chef du MBAM, elle aura le mandat de mettre en valeur et d’enrichir la collection d’art québécois et canadien d’après 1945 et d’en définir les orientations. Elle développera également le programme d’expositions à venir et réalisera des projets d’édition, de recherche et de médiation visant à étudier, à préserver et à faire rayonner la création québécoise et canadienne.

Titulaire d’une maîtrise en études des arts de l’Université du Québec à Montréal et d’un baccalauréat en arts visuels et en lettres françaises de l’Université d’Ottawa, Anne-Marie St-Jean Aubre évolue dans le milieu culturel depuis plus de douze ans comme critique d’art, commissaire indépendante et conservatrice de musée.

Conservatrice de l’art contemporain au Musée d’art de Joliette depuis 2017, elle y a fait sa marque par une programmation engagée et novatrice axée sur les artistes femmes, autochtones ou d’origines diverses. Elle y a organisé une vingtaine d’expositions, dont Kapwani Kiwanga. Rayon de soleil au coin du feu (2018), Shannon Bool. La forme d’Obus (2018), Jin-me Yoon. Temporalités depuis l’ailleurs (2019), Monique Régimbald-Zeiber. Les ouvrages et les heures (2020), Derek Liddington. Les arbres sanglotent, la montagne tranquille, les corps rouillent (2022) et Irene F. Whittome. Sublimation (2023). Ses projets ont fait l’objet d’une vingtaine d’ententes de circulation avec des partenaires québécois, canadiens et européens, favorisant ainsi le rayonnement d’artistes d’ici au-delà de nos frontières.

Commissaire indépendante depuis 2009, commissaire adjointe de la SBC galerie d’art contemporain (2013-2014) et commissaire (2015-2016) puis codirectrice artistique à la Fonderie Darling (2016-2017) de Montréal, elle a signé de nombreuses expositions individuelles et collectives pour des galeries, musées et centre d’artistes, dont le Centre CLARK et Diagonale (Montréal) et le Musée d’art contemporain des Laurentides (Saint-Jérôme). Elle a de plus participé à la rédaction de catalogues d’exposition et fait paraître ses écrits dans les revues Ciel variable et Esse arts + opinions. Active au sein de la communauté artistique, elle a siégé à plusieurs jurys et animé de nombreuses conférences et tables rondes portant sur des artistes et des enjeux propres aux pratiques contemporaines.

Le MBAM tient à remercier chaleureusement Gail et Stephen A. Jarislowsky, qui ont permis de créer en 2013 une chaire destinée à soutenir la diffusion de l’art québécois et canadien contemporain (de 1945 à aujourd’hui) du MBAM par la mise en place d’expositions, ainsi que l’acquisition, la recherche et l’éducation dans ce domaine.

Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la Salle Bourgie