Skip to contentSkip to navigation

À propos de la Salle Bourgie

La musique au Musée

Pavillon Claire et Marc Bourgie, vue extérieure.
Crédit

Récitals, musique de chambre, art vocal, musique baroque, jazz, musiques du monde, spectacles famille, etc, la Salle Bourgie produit plus d’une centaine de concerts annuellement au Musée des beaux-arts de Montréal, dans un cadre exceptionnel.

Ouverte en septembre 2011, la salle offre depuis une programmation de haut vol, accueillant autant de musiciens canadiens qu’internationaux. Qu’ils soient encore jeunes ou déjà acclamés par la critique, ces musiciens sont choisis par la Salle Bourgie pour leur immense talent. Le public ne s’y trompe pas, et il sait qu’il peut se rendre les yeux fermés aux concerts « approuvés par la salle Bourgie » !

En plus d’offrir des concerts remarquables à des tarifs abordables, la Salle Bourgie organise des ateliers musicaux pour les familles et pour les musiciens amateurs. Ces rendez-vous sympathiques permettent aux participants de développer leur talent musical dans une ambiance conviviale.

La Salle Bourgie programme également d’étonnantes rencontres entre la musique et les collections en arts visuels. À découvrir lors de concerts ou à l’occasion d’événements dans les salles d’exposition !

Vue aérienne de l’extérieur de la salle Bourgie
Crédit
Vue aérienne de l’extérieur de la salle Bourgie
Vue de profil de l’extérieur de la salle Bourgie
Vue de face de l’extérieur de la salle Bourgie
Crédit

Mot d’Isolde Lagacé,
directrice générale et artistique

Photo d’Isolde Lagacé, directrice artistique et générale de la salle Bourgie

Photo : Étienne Bergeron

Je sais que la musique continuera à résonner dans la Salle Bourgie, haut lieu qui restera pour moi synonyme de convivialité, de beauté et d’harmonie. Et je sais que vous serez, cher public, au rendez-vous pour continuer de la faire vivre encore longtemps.


Une page se tourne

À l’aube de notre 12e saison, je m’apprête à passer le flambeau. Que de chemin parcouru depuis l’ouverture de la Salle Bourgie en septembre 2011 ! Je pourrais aligner des colonnes de chiffres : 1860 concerts, des intégrales, des découvertes, des centaines et des centaines de musiciens d’ici et d’ailleurs…

Mais ce qui me reste en tête, ce sont les innombrables moments de pur bonheur, ceux, inoubliables, où la musique prend tout son sens, où les sons emplissent cet espace si magnifique et où le temps s’arrête; des moments d’écoute et de partage si intenses que nos coeurs et nos esprits en sont transportés.

La saison 2022-2023 sera à l’image des précédentes, mais ponctuée de quelques moments spéciaux pour souligner mon départ. Je pense à l’invitation de l’Ensemble Caprice pour un concert carte blanche le 18 septembre, au concert d’au revoir du 21 janvier, où le public sera invité gracieusement, et aussi au dernier concert de l’intégrale des cantates de J. S. Bach le 26 mars, alors que des musiciens de l’Orchestre Métropolitain, sous la direction de Yannick Nézet-Séguin, reprendront la célèbre BWV 147, celle-là même qui inaugurait ce cycle entamé en septembre 2014 par Kent Nagano et les musiciens de l’OSM. Entre ces deux moments forts, nous aurons entendu plus de 200 oeuvres d’une extraordinaire diversité d'expression et de sentiments, constituant à elles seules un prodigieux univers sonore et spirituel. J’espère que vous serez nombreux à venir partager avec nous la conclusion de cette réalisation exceptionnelle, une première au Canada.

Je sais que la musique continuera à résonner dans la Salle Bourgie, haut lieu qui restera pour moi synonyme de convivialité, de beauté et d’harmonie. Et je sais que vous serez, cher public, au rendez-vous pour continuer de la faire vivre encore longtemps.

La salle

Parfaitement adaptée à la musique de chambre, aux récitals ainsi qu’à d’autres formations tels les orchestres à cordes, la Salle Bourgie offre aux mélomanes des expériences musicales reflétant la diversité encyclopédique du Musée des beaux-arts de Montréal.

La Salle Bourgie est enveloppante et, pourrait-on dire, possède quelque chose d'indéfinissable qui relève à la fois de la simplicité, de la beauté, de la transcendance. Bref, c'est un endroit unique ! - « Madeleine, spectatrice de la salle Bourgie »

Photo de la salle Bourgie avec un piano sur scène
Salle Bourgie par Bernard Fougère
Crédit

C’est en septembre 2007 que l’homme d’affaires montréalais Pierre Bourgie crée une fondation, Arte Musica, en résidence au Musée des beaux-arts de Montréal. Sa mission sera le développement de la salle Bourgie au cœur de l’institution muséale. M. Bourgie en confie dès les débuts la direction générale et artistique à Mme Isolde Lagacé, hautement estimée pour sa solide connaissance et expérience du milieu culturel.

Photo en noir et blanc de l’extérieur de l’église Erskine and American

La restauration et la reconversion en salle de concert de la nef de l’ancienne église Erskine and American, désignée en 1998 « lieu historique d’intérêt national », ont donné lieu à un immense chantier d’étude et de nettoyage de l’exceptionnel ensemble de vitraux qui décore l’édifice et fait partie de la collection du Musée.

Photo en noir et blanc de l’intérieur de l’église Erskine and American, datée de 1938
Photo de l’intérieur de l’ancienne église Erskine and American, vue de profil

Intérieur de la salle Bourgie - Photo Marc Cramer

Parmi les 81 fenêtres de type vitrail qui ont été restaurées, figurent 20 vitraux Tiffany commandés au tournant du XXe siècle pour l’église American Presbyterian (puis réinstallés dans l’église Erskine and American en 1937-1938). Il s’agit de la plus importante collection du genre au Canada et de l’une des rares séries religieuses de Tiffany subsistant en Amérique du Nord.

Lors de la reconversion, un travail complexe a été entrepris pour faire de la magnifique salle de concert de 462 places un environnement sonore pouvant atteindre les standards élevés des salles ultra perfectionnées d’aujourd’hui. La conque en bois de merisier rehausse notamment la qualité sonore.

Cette salle a été nommée en l’honneur de la famille Bourgie.

Rosace et six vitraux de Peter Haworth, retrouvés au balcon de la salle Bourgie
Crédit
Photo de l’intérieur de l’ancienne église Erskine and American, vue des anciens bancs
Crédit
Photo de l’ancienne église Erskine and American, vue du dessous du balcon

Photo © Marc Cramer

La Salle Bourgie est une merveille, acoustique extraordinaire, belle proximité avec l'artiste, et le choix des concerts toujours pertinents ! - « Alexandre, abonné de la Salle Bourgie »

capture vidéo du vidéo du MBAM sur l'installation des vitraux Tiffany dans la Salle Bourgie
Salle Bourgie : Installation des vitraux Tiffany

Depuis l’ouverture de la salle en 2011, des centaines de musiciens, tant locaux qu’internationaux, en ont foulé les planches. Voici une sélection d’interprètes et d’ensembles qui ont marqué les premières saisons de la Salle Bourgie.

Ian Bostridge

Ténor

Angèle Dubeau

Violoniste

Philippe Jaroussky

Contreténor

André Laplante

Pianiste

Marie-Nicole Lemieux

Contralto

Louis Lortie

Pianiste

Kent Nagano

Chef d’orchestre

Jean-Guihen Queyras

Violoncelliste

Charles Richard-Hamelin

Pianiste

Jordi Savall

Gambiste

Andreas Scholl

Contreténor

Philippe Sly

Baryton-basse

Alexandre Tharaud

Pianiste

Danish String Quartet

Les Violons du Roy

London Haydn Quartet

Trinity Wall Street Choir and Orchestra

The Tallis Scholars

La collection d’instruments

Deux pianos à queue Steinway & Sons (New York)

Un modèle D : piano de concert de 9 pieds
Un modèle B : piano à queue de 7 pieds destiné à la salle de répétition

Piano Steinway & Sons de la collection de la salle Bourgie

Un piano à queue historique Érard

Fabriqué à Londres en 1859, cet instrument est tout à fait représentatif du piano romantique tel que le connurent Chopin, Liszt, Schumann, Schubert et les interprètes de leur époque. Il a été restauré en 2009-2011 par Claude Thompson.

Un clavecin italien

Un instrument de type italien du XVIIe siècle avec octave courte à grand ravalement, construit par Rodney Myrvaagnes, en 1975.

Clavecin italien de la collection de la salle Bourgie Photo MBAM, Christine Guest

Un clavecin flamand

Un instrument construit dans le style de lutherie flamande du XVIIe siècle par le facteur Keith Hill, en 1984.

Clavecin flamand de la collection de la salle Bourgie

Un clavicythérium

Cet instrument est l’opus 100 d’Yves Beaupré. Il a été conçu en 2002 d’après un instrument d’Albertus Delin de 1768 conservé au Musée de La Haye. Il a comme particularité d’être positionné à la verticale et il ne possède qu’un seul jeu de cordes.

Clavicythérium de la collection de la salle Bourgie

Un petit orgue de chambre (Opus 1)

Cet orgue a été construit en 1958 par Hellmuth Wolff et modifié en orgue positif en 1998. Il possède un clavier de 51 touches et de 5 manettes de registre.

Petit orgue de chambre de la collection de la salle Bourgie

Un grand orgue de chambre (Opus 2)

Fabriqué à Montréal par Hellmuth Wolff pour les organistes Bernard et Mireille Lagacé, cet instrument a fait l’objet d’une restauration complète en 2011 par Hellmuth Wolff et François Desautels afin d’être adapté aux besoins de la salle Bourgie. Il possède douze jeux répartis sur deux claviers et un pédalier.

Grand orgue de chambre de la collection de la salle Bourgie

Prix et distinctions

La Salle Bourgie s’est distinguée à plusieurs reprises lors des Galas des Prix Opus du Conseil québécois de la musique.

Prix Opus 2016-2017
Diffuseur spécialisé de l’année


Prix Opus 2015-2016
Concert de l'année : musiques classique, romantique, postromantique, impressionniste
Dang Thai Son - inauguration du piano Érard, 10 février 2016


Prix Opus 2011-2012 (Saison inaugurale de la Salle Bourgie)
Diffuseur spécialisé de l’année
Concert de l’année : musiques médiévale, de la renaissance, baroque, classique
Concert inaugural de la Salle Bourgie, 28 septembre 2011

Prix Opus

Le conseil d’administration

Pierre Bourgie

Président

Carolyne Barnwell

Secrétaire

Paula Bourgie

Administratrice

Pascale Chassé

Administratrice

Michelle Courchesne

Administratrice

Philippe Frenière

Administrateur

Paul Lavallée

Administrateur

Diane Wilhelmy

Administratrice

L’équipe

Isolde Lagacé

Directrice générale et artistique

Sophie Laurent

Directrice artistique adjointe

Nicolas Bourry

Directeur de l'administration et de la production

Charline Giroud

Responsable des communications

Julie Olson

Responsable du marketing

Claudine Jacques

Responsable des relations presse

Fred Morellato

Adjointe à l'administration

Jérémie Gates

Responsable de la production

Roger Jacob

Responsable technique

Trevor Hoy

Responsable des programmes imprimés

Marjorie Tapp

Responsable de la billetterie et de la relation client
Une touche de culture dans votre boîte courriel
Abonnez-vous à l'infolettre du Musée

Inscription à l'infolettre de la salle Bourgie

Ce site web utilise des cookies afin d’améliorer votre expérience de navigation et à des fins promotionelles. Pour plus d’informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité des données.