Il était une fois... Le Western
Une mythologie entre art et cinéma

Du 14 octobre 2017 au 4 février 2018

Conçue et coproduite par le MBAM, cette importante exposition considère pour la première fois le phénomène et le mythe western à travers la peinture, la photographie et le cinéma, du XIXe siècle à nos jours, aux États-Unis comme au Canada. Elle établit un dialogue entre le cinéma et les beaux-arts à travers quelque 450 peintures, sculptures, installations, photographies, artefacts et extraits de films. Elle montre la complexité d’un genre par l’exploration de thèmes reliés à des débats toujours actuels tels que la violence armée, le cadrage traditionnel des rôles et les relations interraciales. Structurée suivant les décors, le casting et les actions d’un genre, l’exposition prend pour point de départ les grandes peintures des paysages de l’Ouest, les romans populaires et le spectacle Wild West de Buffalo Bill, moteurs d’une mythologie américaine. Elle retrace l’évolution du genre au cinéma depuis les courts-métrages muets, en passant par les classiques de John Ford, jusqu’aux westerns-spaghetti de Sergio Leone et aux productions contemporaines signées notamment par Quentin Tarantino, Ang Lee et les frères Coen. L’exposition accorde également une place aux artistes autochtones et actuels qui questionnent ouvertement ses fictions et les codes propres au genre.

Cette exposition est organisée par le Musée des beaux-arts de Montréal et le Denver Art Museum.

Charles Schreyvogel, New York, New York 1861 – Hoboken, New Jersey 1912, Breaking Through the Line, n.d., huile sur toile, 117.4 x 149.2 x 5.6 cm. Tulsa, Oklahoma, Gilcrease Museum, Don de la Thomas Gilcrease Foundation, 1955, Inv. 0127.1235 © Gilcrease Museum, Tulsa, Oklahoma