Nadia Myre

    Du 8 novembre 2017 au 31 mars 2018

Le Musée des beaux-arts de Montréal offre une première monographie à Nadia Myre, artiste multidisciplinaire québécoise membre de la nation Anishnabeg Kitigan Zibi, qui retrace sa production des 15 dernières années. Son travail s’inscrit dans une démarche participative et aborde les thèmes de l’identité, du langage, du désir et de la mémoire. Revisitant l’histoire officielle et les luttes politiques et sociales des peuples autochtones d’ici et d’ailleurs, Nadia Myre conjugue son expérience personnelle avec celle d’autrui, visant à produire une œuvre signifiante et valorisante. En se réappropriant les traditions et les récits de l’histoire, elle souhaite susciter des réflexions et créer des ponts entre les cultures. Cette présentation s’inscrit dans le cadre d’un projet de résidence de l’artiste à la Fonderie Darling en 2016-2017, parrainée par le MBAM, succédant à celle de Julie Favreau (2016), Mathieu Beauséjour (en 2015), Nicolas Lachance (en 2013-2014) et Chih-Chien Wang (en 2012).

Cette exposition est organisée par le MBAM.

Nadia Myre, née à Montréal en 1974, À travers le poème à plusieurs noms (tiré du poème Émergence de Johanne Laframboise), 2016, photographie noir et blanc. Collection de l’artiste.